Alpha Condé aurait fait arrêter Les enregistrements des Associations et ONG

Les enregistrements officiels des Associations et autres Organisations Non Gouvernementales (ONG) sont, depuis mai 2014, momentanément arrêtées jusqu’à nouvel ordre sur décision de la Présidence de la République, a-t-on appris, jeudi, 14 août, au Secrétariat général du Gouvernement, à Conakry.

‘’Depuis mai 2014, la Présidence de la République  a demandé de sursoir d’abord  à tout enregistrement jusqu’à nouvel ordre’’, a affirmé le Directeur National du Travail Gouvernemental, Tamba  Fidel Leno.

Le chef de Section Enregistrement, Lucien Sandy Camara  a, pour sa part précisé, que ‘’c’est le chef de l’Etat qui a  téléphoné en personne  au  secrétaire  général du Gouvernement, de lui faire parvenir toutes les demandes d’enregistrement  le  23 juillet 2014 et  c’est ce qui fut  fait à 17 heures le même jour’’.

C’est ce qui justifie, selon eux, le retard  d’enregistrement des demandes des Associations et ONG en attente.

C’est le cas par exemple de l’Association pour l’Avenir  des Enfants de Rue’’, dont le dossier transmis par le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), au Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE) pour avis.

Cette association qui est déjà en possession de son agrément, attend toujours comme bien d’autres dans le registre des demandes au Ministère de l’Action Sociale, de la promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE).

AGP

Top Top