Ban Ki-Moon à Conakry : « Notre objectif commun est d’éradiquer complètement Ebola »

C’est le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, en compagnie de son homologue de la Santé et de l’Hygiène publique, qui a accueilli le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) arrivé le vendredi, 20 décembre 2014 à Conakry.   Lousény Fall a situé l’objet de la visite de Ban Ki-Moon en ces termes : « Renforcer la coopération avec les institutions internationales surtout les Nations-Unies, en matière de lutte contre la maladie à virus Ebola. Parce que, la question d’Ebola est aujourd’hui, une question de sécurité internationale. Il va ainsi, prendre lui-même, la mesure et encourager les partenaires dans la lutte pour éradiquer ce fléau » qui traine un bilan macabre de 1565 victimes.

Le Secrétaire général de l’ONU sera aussitôt conduit à la présidence de République où il aura un entretien de plus d’une heure avec le président Alpha Condé autour de cette maladie. Les entretiens se sont déroulés en présence de la Directrice générale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Dr Margaret Chan.

Au sortir, les deux hommes ont fait le point de leur rencontre à la presse.

Ban Ki-Moon : « Je suis très heureux de me retrouver aujourd’hui auprès du Président Condé. Nous sortons d’une réunion très fructueuse au cours de laquelle nous avons fait le point sur l’intervention contre Ebola. Je suis venu dans la région pour soutenir les populations et les gouvernements qui font face à l’épidémie ».

Le Secrétaire général de l’ONU de rassurer du soutien de son organisation « jusqu’à ce que l’épidémie soit enrayée et que les pays se soient remis de son effet dévastateur. Grâce à la détermination des autorités nationales, à la mobilisation des populations touchées et à leurs partenaires du monde entier, la propagation du virus a pu être sensiblement maitrisée dans certaines régions du pays.

Par rapport aux échanges qu’il a eus avec le président de la République, l’hôte de marque de dire : « Je remercie le Président Condé pour son esprit d’initiative. Je tiens également à exprimer ma profonde admiration à l’endroit de tous ceux qui sont en première ligne, les milliers d’hommes et de femmes originaires de Guinée ou d’autres pays du monde qui se battent pour sauver des vies ».

Le Chef de l’Etat a remercié son hôte pour cette visite et les actions menées sous le leadership des Nations-Unies en vue de l’éradication de la maladie à virus Ebola en Guinée et dans les deux autres pays du bec du perroquet ainsi que le Mali : « J’ai dit au Secrétaire général des Nations-Unies quelles sont nos préoccupations : Couper les chaines de contamination, suivre les contacts à 100% et pouvoir les aider à rester chez eux. Mais aussi, la grande responsabilité du gouvernement pour la grande sensibilisation pour qu’il n’y ait plus de résistance. J’ai aussi rassuré le Secrétaire général que les élections prévues en 2015 auront lieu ».

Le président Alpha Condé de conclure : « Nous sommes très heureux que le Secrétaire général soit venu lui-même pour montrer que tout le monde peut venir en Guinée. Surtout, pour réaffirmer sa volonté et surtout nous demander quels sont nos besoins. Ce qui est très important. Parce que nous sommes les mieux placés pour exprimer nos besoins, nos priorités. Mais, il faut aussi que la gestion financière soit transparente. Que l’on sache qui fait quoi et que la coordination nationale que l’on a mise en place soit étroitement associée ».

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon et le président de la République, Alpha Condé se sont ensuite, rendus à la base de l’aviation militaire où est aménagé le centre de traitement des soignants de la maladie à virus Ebola réalisé par la France

Ousmane Bangoura pour Conakryonline.com

Top Top