Bientôt de nouvelles Ecoles Régionales des Arts et Métiers

Le Ministère de l’Emploi, du Travail, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle envisage l’implantation d’Ecoles Régionales des Arts et Métiers (ERAM). Ces Ecoles, au nombre de quatre (4), seront construites dans les capitales des Régions administratives de Boké, Labé, Kankan et N’Zérékoré.   C’est à l’issue de l’Accord de prêt signé le 13 mars 2013 entre le Gouvernement Guinéen et le Fonds Saoudien de Développement pour un montant de 23 000 000 $ US. La partie guinéenne s’est-elle engagée à assurer le financement de la formation des formateurs de ces ERAMs qui s’élève à 2 048 000 $ US à titre des fonds de contrepartie.

Dans cette optique et, comme première phase de ce vaste projet, il a été décidé de la formation de 70 formateurs stagiaires au Royaume du Maroc.

En effet, Guinéens et Marocains se sont entendus pour que la formation de ces futurs enseignants soit assurée au Maroc par l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT).

C’est l’objet du concours de sélection des formateurs organisé en Septembre 2014 dans les Régions administratives concernées sous l’égide du Ministère en charge de  l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Afin d’éviter la « fuite des cerveaux » ou le changement de départements ministériels des formateurs une fois intégrés à la Fonction publique (comme cela se fait couramment) et garantir leur disponibilité pour enseigner effectivement dans les ERAMs, il a été décidé qu’à l’issue du concours, chaque lauréat signe un contrat qui l’engage à enseigner à la fin de sa formation pendant une période de dix (10) ans minimum dans l’Ecole Régionale des Arts et Métiers pour laquelle il a été sélectionné.

Dossier à suivre

M’Mah Soumah pour Conakryonline.com

Top Top