Blaise Compaoré quitte le pouvoir : Quel avenir pour Moussa Dadis Camara ?

Depuis que l’hôte du capitaine Moussa Dadis Camara a été chassé du pouvoir à Ouagadougou, on s’interroge désormais sur l’avenir immédiat du chef de la junte qui a accédé au pouvoir en décembre 2008, après la mort du Président général Lansana Conté.

Beaucoup estiment en Guinée, que Dadis est plus dans une "prison dorée" que pour une convalescence au pays des hommes intègres, comme le font croire la thèse officielle. Sa guérison faisait suite à son séjour médical au Maroc après avoir failli perdre la vie par son aide de camp, Aboubacar Diakité alias Toumba. Un acte consécutif aux événements du 28 septembre 2009 au stade du même nom. Selon les Nations-Unies, il y aurait eu, quelque 150 morts, des blessés et des femmes violées. Justement, par rapport à ces tueries, le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères a déclaré, dimanche 2 novembre : « A ce que je sache, il n’y a pas de mandat d’arrêt qui a été délivré contre lui [Moussa Dadis Camara ; NDLR] en Guinée »  

Sur un autre plan, François Louncény Fall a tenté d’apporter une précision quant à l’avenir de l’ex-parton du CNDD : « Le sort du Capitaine Moussa Dadis Camara appartient désormais aux nouvelles autorités du Burkina. C’est le président Blaise Compaoré qui avait mis cette résidence à la disposition du capitaine Dadis Camara. Il appartiendra aux nouvelles autorités de statuer sur le sort de ce dernier ».

Ces affirmations sont soutenues par l’avocat de Moussa Dadis Camara. Me Haba avait récemment révélé que « Le capitaine Dadis ne bénéficie d’aucune  aide de l’Etat guinéen. S’il vit, c’est grâce aux maigres privilèges qui lui sont accordés  par son statut de militaire, en tant que fonctionnaire de l’Etat. Il ne bénéficie que de cela. S’il  a d’autres sources de revenus, ce sont bien les aides, les dons qui lui sont accordés par l’Etat burkinabè ».

La question que tout le monde se pose, depuis le départ du pouvoir de Blaise Compaoré au Burkina Faso est de savoir, quel est l’avenir de Moussa Dadis Camara. L’intéressé, quant à lui, exprime un souhait : « J'envisage de revenir en Guinée en bonne santé parce que c'est mon pays. Je souhaite être utile à mon pays et au nouveau président [Alpha Condé ; NDLR] mais je n'ai pas besoin d'entrer en politique. Ce n'est pas mon ambition pour le moment ».

Ousmane Bangoura pour Conakryonline.com

Top Top