Des stars du ballon rond s’unissent contre Ebola

Des stars du ballon rond participent à une campagne visant à sensibiliser les populations du monde aux meilleurs moyens à même de mieux lutter contre l’épidémie d’Ebola qui touche plusieurs pays, notamment en Afrique de l’ouest.   La campagne « 11 contre Ebola », qui rassemble les meilleurs joueurs des grands clubs européens dont Cristiano Ronaldo du Real Madrid, Neymar Jr. du FC Barcelone, Didier Drogba de Chelsea, et Philipp Lahm du Bayern Munich, entend promouvoir des mesures préventives dans les communautés affectées par le virus Ebola, selon la Banque mondiale.

Sous le slogan « Ensemble, nous pouvons battre Ebola » et le hashtag îwecanbeatebola, les joueurs véhiculent onze messages simples sélectionnés par des médecins et des experts de la santé provenant d’Afrique, du Groupe de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé, précise la même source.

Chaque message est véhiculé par le biais de séquences vidéo, d’enregistrements audio, de panneaux et d’affiches.

« Le fait de voir les meilleurs footballeurs du monde s’unir afin de soutenir la lutte contre Ebola est une véritable source d’inspiration» a indiqué Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale. Il a ajouté qu’« en diffusant d’importants messages de santé auprès des enfants, des familles et des communautés des pays touchés par le virus, ces joueurs contribueront à sauver des vies ».

Le Groupe de la Banque mondiale mobilise près d’un milliard de dollars afin d’aider les pays touchés par l’épidémie d’Ebola. Cette aide comprend plus de 500 millions de dollars alloués dans le cadre de la riposte d’urgence afin d’accélérer notamment le déploiement de personnel de santé étranger dans ces pays.

L’IFC, membre du groupe de la Banque mondiale, a engagé 450 millions de dollars additionnels afin de faciliter le commerce, l’investissement et l’emploi en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, au 9 novembre 2014, un total de 14 098 cas - confirmés, probables et suspectés - de contamination au virus Ebola ont été rapportés dans six pays, conduisant à 5.160 décès. La Guinée, le Libéria et la Sierra Leone sont les pays les plus touchés.

M'Mah Soumah pour Conakryonline.com

Top Top