Dr Faya Millimouno du BL porte plainte contre Mohamed Lamine Kaba de FIDEL

En conclusion de l’article intitulé " Mohamed Lamine Kaba vs Dr Faya Millimouno : Est-ce le début des déballages ? ", nous écrivions : « Est-ce le début des déballages ? On attend la réaction de Dr Faya Millimouno ». Eh bien, c’est ce qui vient d’être fait. A la différence, qu’au lieu que Dr Faya Millimouno ne se limite à la presse, il a également choisi le chemin de la justice. Le leader du Bloc libéral (BL) a porté plainte contre le Président de Force des Intègres pour le Démocratie et la Liberté (FIDEL).

En conclusion de l’article intitulé " Mohamed Lamine Kaba vs Dr Faya Millimouno : Est-ce le début des déballages ? ", nous écrivions : « Est-ce le début des déballages ? On attend la réaction de Dr Faya Millimouno »

Eh bien, c’est ce qui vient d’être fait. A la différence, qu’au lieu que Dr Faya Millimouno ne se limite à la presse, il a également choisi le chemin de la justice. Le leader du Bloc libéral (BL) a porté plainte contre le Président de Force des Intègres pour le Démocratie et la Liberté (FIDEL).

On se souvient que le second avait accusé le premier de "détournement" : « Dr Faya Millimouno a construit sa maison avec les 70 000 USD mobilisés en Angola pour le compte du parti de Cellou Dalein Diallo, l’UFDG ». La confiance ayant découlé du fait que, selon M. Kaba,  « Dr Faya avait fait croire à un moment [donné] aux responsables de l’UFDG qu’il allait adhérer à ce parti après son départ de la NGR [d’Ibrahima Abe Sylla ; NDLR]. Ceux-ci l'ont même envoyé en mission du côté de l’Angola. Arrivé en Angola, les militants et sympathisants de l’UFDG dans ce pays lui ont remis une somme de 70 mille dollars d’envoyer en leur nom à la direction de l’UFDG ».

En décidant de répondre à son ancien allié de la Coordination de l’Opposition Extra-parlementaire (COEP) qu’il a quittée, par voie judiciaire, Dr Faya Millimouno a tenu à faire savoir : « Je n’ai jamais été militant de l’UFDG. Donc, je n’ai pas eu de mission du parti d’aller nulle part. Et je n’ai jamais reçu même un sou à déposer à la direction de l’UFDG que j’ai utilisé », a-t-il précisé avant de déclarer : « Après avoir lu cette information sur les sites [web] qui, directement attaque ma réputation, j’ai fait recours à mon avocat pour demander les comptes à Mohamed Lamine Kaba. C’est à la justice de le prouver ».

Dr Faya Millimouno met la sortie de Mohamed Lamine Kaba au compte de la frustration de ce dernier suite à la décision qui l’a évincé de la tête du "Mouvement Tous Sauf Alpha" (TSA) : « Il [Mohamed Lamine Kaba] n’a pas apprécié le fait que j’aie annoncé- ce qui s’est confirmé - son débarquement du "TSA". Il essaye de justifier son débarquement du TSA en disant que c’est parce qu’il a critiqué le discours de Cellou Dalein Diallo à Chicago qu’il a été débarqué. Ça insulte un peu l’intelligence des Guinéens ».

Ainsi, en citoyen averti, Mohamed Lamine Kaba a répondu, la semaine dernière, vendredi 24 septembre, à la convocation du Tribunal de Première Instance de Dixinn. Le souhait du leader du BL étant que, le tribunal retienne le sieur Mohamed Lamine Kaba dans les liens de culpabilité pour délit de diffamation par voie de presse, conformément à l’article 108 de la loi organique L/2010/002/CNT/ du 22 juin 2010 portant sur la liberté de la presse.

Mais, avant de s’y rendre, le leader de FIDEL avait commencé apparemment, à changer de version. En tout cas, c’est ce qui ressort des propos que Mohamed Lamine Kaba a tenus : « Ce qu’il [Faya Millimouno] m’a attribué n’est pas vrai. Je n’ai jamais dit qu’il est parti en mission de l’UFDG. Je n’ai pas dit que l’argent lui a été donné pour remettre à la direction de l’UFDG. Je persiste et je signe que l’argent lui a été remis en vue de l’encourager à adhérer à l’UFDG. Je lui lance le défi de démentir que les militants de l’UFDG ne lui ont jamais donné un sou ».

On attend la suite des choses, comme on le dit. En tout cas, Conakryonline est aux aguets !

 

M'Mah Soumah, pour Conakryonline.

Top Top