Drame de Womey : Probable retrait futur du statut de sous-préfecture à la localité

Après la barbarie macabre de la sous-préfecture de Womey à N’zérékoré, l’une des grandes mesures du gouvernement vient d’être annoncée. Elle l’a été dans cette ville par le Ministre de la Communication toujours en séjour en région forestière avec son homologue de la Santé et de l’Hygiène publique. En effet, d’après Alhousseiny Makanéra, le gouvernement aurait décidé de « retirer le statut de sous-préfecture » dont le nom se confond désormais avec le massacre sauvage du 16 septembre 2014 avec l’assassinat de huit (8) concitoyens.

Le cadre de la déclaration du Ministre était la mosquée centrale du chef-lieu de la région forestière où était organisée une cérémonie de « lecture du Saint Coran pour la paix dans le pays et le repos des âmes » des martyrs de Womey.

Une autre mesure envisagée, serait « le déplacement du Centre de santé » de la localité et, en lieu et place, il devrait y être érigée « une base des forces de défense et de sécurité ».  

Ces mesures viennent s’ajouter à l’investigation déjà enclenchée pour dépister tous les individus à l’origine de ces tueries qui ont endeuillé la nation entière. Le Ministre de la Communication l’a martelé pendant son intervention devant les fidèles encore meurtris : « tous ceux et toutes celles qui ont pris part, de près ou de loin, une part à ces crapuleux et odieux crimes, devront subir, de manière exemplaire, la rigueur de la loi pour que, désormais, plus jamais ça en Guinée».

Joe Touré, pour Conakryonline.com

Top Top