Echanges de tirs suite à une rixe entre bandits et gendarmes

Les quartiers de Kobaya et Lambanyi étaient en proie hier, 22 septembre 2014, dans la soirée, à des échanges de tirs nourris entre hommes armés. Les premiers étaient des « bandits » et les seconds, des « gendarmes en patrouille ». Le chargé de communication du Haut commandement de la gendarmerie nationale, commandant Mamadou Alpha Barry, rapporte que « la brigade de recherche de Kipé et le commandant de région sont toujours sur les traces des bandits. Deux bandits seraient déjà interpellés ».

Selon des témoins qui se trouvent dans les parages identifiés comme non loin de la résidence de l’ancienne Ministre de la Jeunesse et des Sports, Hadja Koumba Diakité, les échanges de coups de feu y auraient fait quelque 8 blessés ainsi que d’autres blessés, victimes collatérales, parmi les badauds et les citoyens qui observaient la scène.  

Les tirs auraient pour origine une rixe entre bandits. Justement, un confrère rapporte que « ce qui s’est passé ressemble à une mésentente dans le partage de butins qui aurait mal tourné entre "acteurs" qui se sont aussitôt mis à se tirer dessus », après l’attaque de deux boutiques au grand marché de Madina.

Les blessés ont été admis à l’hôpital sino-guinéen de Kipé.

 

Mohamed Diawara, pour Conakryonline.com

 

Top Top