EDUCATION : "Ce qui s’est passé ne se répétera plus jamais", dixit le MEPU-EC

Le Ministre de l’Enseignement Pré Universitaire et de l’Education Civique (MEPU-EC), Dr. Ibrahima Kourouma a déclaré, au cours d’une conférence de presse qu’il a animé vendredi, 4 septembre à Conakry, en prélude au 1 er Salon de l’Education Nationale, prévu les 5, 6, et 7 du mois courant, que ‘’Ce qui s’est passé ne se répétera plus jamais’’.

Le ministre a fait cette déclaration en parlant des résultats des examens de fin d’année scolaire qui ont été, indique-t-il, suivis de ‘’beaucoup de pressions’’ de la part de certaines personnes, dans le but de tromper, repêcher et truquer les résultats.

Selon lui, il n’est  pas question de donner des résultats tronqués  qui ne vont  pas dans le sens de l’amélioration des connaissances des apprenants.

Pour ainsi répondre au besoin de création d’un cadre de concertation propice à un travail de réflexion participative, d’élaboration et de planification des étapes de mise en œuvre des réformes à entreprendre pour la  modernisation du système éducatif, le département de l’EPU-EC a initié l’organisation de ce Salon dont le thème est ‘’stratégies et mesures de réformes pour relever le défi de l’amélioration de la qualité des enseignements/apprentissages’’<wbr></wbr>,  a-t-il indiqué.

Dr. Ibrahima Kourouma s’est dit ‘’être confronté’’ à certains problèmes dont entre autres, le manque de niveau des apprenants dans les disciplines de Français et de Mathématiques, le manque d’écoles professionnelles et de formateurs et le déploiement des enseignants à l’intérieur du pays.

S’agissant des écoles privées, Dr Kourouma a informé, que les 607 écoles autorisées en Guinée, seront toutes évaluées avant de donner l’accord d’être ouvertes.

Sur la question de l’ouverture prochaine des classes, il a rassuré, que tous les responsables seront en place le 27 septembre afin que les cours démarrent effectivement le 3 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Avant de terminer, Dr Ibrahima Kourouma a signalé, que les résolutions de ce 1 er Salon vont constituer les grandes orientations du système éducatif pour les trois prochaines années.

A retenir que le MEPU-EC était entouré à cette occasion, de ses collègues de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et celui de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle respectivement, Elhadj Bamba Camara, MM. Morikè Damaro Camara et Albert Damantang Camara.

MKC/JPO/ST

Top Top