Ibrahima Kassory Fofana devient Ministre d’Etat

Dans la soirée du 20 octobre 2014, est tombé le décret D/2014/213/PRG/SGG portant nomination du député Ibrahima Kassory Fofana au poste de Ministre d’Etat à la Présidence de la République. L’acte présidentiel indique : « Article 1er : Monsieur Ibrahima Kassory Fofana, Economiste, est nommé Ministre d’Etat à la Présidence de la République chargé des Questions d’Investissements et des Partenariats Public – Privé. Article 2 : Conformément à l’article 9 du décret portant Création, Attributions, Organisation et Fonctionnement du Conseil Présidentiel des Investissements et des Partenariats Public – Privé (CPI PPP) [D/2014/212/PRG/SGG ; NDLR], le Ministre d’Etat chargé des Questions d’Investissements et des Partenariats Public – Privé, préside le Comité des Investissements ». Centriste, Dr Ibrahima Kassory Fofana est le Président du parti GPT (Guinée Pour Tous).

L’acte présidentiel indique : « Article 1er : Monsieur Ibrahima Kassory Fofana, Economiste, est nommé Ministre d’Etat à la Présidence de la République chargé des Questions d’Investissements et des Partenariats Public – Privé.

Article 2 : Conformément à l’article 9 du décret portant Création, 

Ce décret vient ainsi tuer la rumeur selon laquelle, le promu était pressenti pour remplacer Mohamed Saïd Fofana au poste de Premier ministre. Même si, certains voient déjà se profiler à l’horizon une querelle de leadership entre les deux hommes. Saïd Fofana est le neveu de Kassory Fofana.  

D’autre part, on peut bien se poser la question de savoir si l’acte présidentiel n’est pas une autre "mise à l’écart" du député RPG Arc-en-ciel, Ousmane Kaba. Ses prétentions pour le perchoir sont encore vivaces dans les esprits.

On se souvient aussi de la querelle d’hégémonie entre Ibrahima Kassory Fofana et Ousmane Kaba, lorsqu’ils étaient, tous deux, dans le gouvernement d’un certain Sidya Touré alors, PM. Kassory avait remporté la partie au point d’être appelé "l’homme fort" du régime Conté car, Ousmane Kaba avait été évincé du gouvernement et son poste "absorbé" par "Kass", comme on l’appelle affectueusement.

C’est pourquoi, dès qu’il a quitté le gouvernement, Kassory est allé aux Etats-Unis d’Amérique pour d’une part, apprendre l’anglais qui constituait, à l’époque, un handicap pour lui, et un atout pour Ousmane. D’autre part, décrocher un doctorat en Economie. Autrement, même grade universitaire qu’Ousmane Kaba.

Sur un autre plan, on peut bien se demander sur le "poids" de ce dernier en Haute-Guinée, notamment à Kankan. Il ne serait donc, pas exagéré de faire le rapprochement entre la nomination de Kassory et l’acte présidentiel de désignation de cette ville pour abriter les festivités du 57ème anniversaire de l’indépendance en 2015, année électorale.

En cette période d’Ebola,  avec la raréfaction des investisseurs dans le pays, on peut bien espérer que Kassory avait commencé à placer ses "pions" à travers des tournées des membres de son parti, GPT, à travers la Guinée pour la mobilisation autour de cette lutte et la distribution des kits. Mais, attendons de voir !

Ibrahima Sory Yansané pour Conakryonline.com

Top Top