La Centrale thermique de Tombo reprise par le groupe AON

Sèkhutureya était le cadre jeudi, 11 décembre 2014 de la cérémonie de signature d’un accord entre le ministère de l’Energie et de l’Hydraulique et le Groupe AON de la Mauritanie. C’est dans la perspective de la relance sur de nouvelles bases de la Centrale thermique de Tombo qui, désormais, va s’appeler la Centrale thermique de Kaloum. Le projet devrait ainsi contribuer à l’amélioration de la desserte en électricité avec un apport de 100 Mégawatts (MW). La signature a été opérée par le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla, pour le gouvernement. Et, pour le groupe mauritanien AON, par son P-DG, Mohamed Noueigued (image d’échange de documents) sous les yeux du chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé.

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique de situer sur le sens de cette signature : « Nous venons de poser un acte majeur dans la fourniture d’énergie aux populations de la ville de Conakry et de la ligne interconnectée. Le Président de la République s’est engagé à fournir de l’énergie » à la population.

Dr Cheick Taliby rappellera que ce projet est une initiative présidentielle dénommée "opération 100 MW" : « C’est pour finaliser ces 100 MW que s’explique cette signature d’accord avec la partie mauritanienne et, les travaux vont démarrer dans 5 jours ; très exactement le lundi 15 [décembre] ».

Autre précision du ministre Taliby : « On va avoir une amélioration dans la desserte sur la ligne interconnectée. Quand je dis ligne interconnectée, c’est depuis Tombo jusqu’à Labé en passant par Forécariah, Dubréka, Coyah, Kindia, Mamou, Dalaba et Pita ».

Au nom de la société contractante, le Directeur général de la Banque nationale de Guinée s’engage dans la tenue du délai. Madjid Kamil l’a soutenu peu après la signature de l’acte : « Nous avons signé une convention dans le cadre de la réhabilitation de Tombo 1 et 2 Kaloum 1 et 2, désormais ; NDLR] de l’approvisionnement de Conakry en énergie [électrique]. Je peux vous dire que je ne pense pas trahir en matière de délai parce que M. le Président [Alpha Condé ; NDLR] a particulièrement insisté là-dessus. Et nous avons pris l’engagement que dans le délai le plus court, en début février [2015], le projet va démarrer et une partie de l’énergie sera fournie et nous espérons même fournir une partie de l’énergie avant ce délai ».

Le Groupe AON est présenté comme le premier groupe privé en Mauritanie qui intervient dans une multitude de secteurs comme la banque. Il tire son nom des initiales de son fondateur, Abdellahi Ould Noueigued (AON).

Ousmane Bangoura pour Conakryonline.com

Top Top