La coopération scientifique entre le Japon et la Guinée se renforce

Le ministre d'Etat chargé du développement social et culturel, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Ahmed Tidiane Souaré a présidé lundi 27 novembre 2006 à Conakry, l'ouverture des travaux du symposium international sur la recherche et la conservation des grands singes d'Afrique.

Ce symposium s'inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération scientifique entre le Japon et la Guinée. Il vise à célébrer le 30ème anniversaire de l'étude à long terme des chimpanzés de Bossou dans la préfecture de Lola en Guinée Forestière.

Ces études initiées par M. Yukimaru Sugiyama en 1978, se poursuivent de nos jours entre les chercheurs japonais basés à l'institut de recherche en Primatologie de l'Université de Kyoto (KUPRI) et leurs homologues de la Direction Nationale de la recherche Scientifique et Technologique (DNRST) et de l'Institut de Recherche Environnementale de Bossou (IREB) en Guinée.

D'éminents primatologues nationaux et étrangers prennent part à ces travaux qui connaîtront des communications scientifiques de haut niveau suivies de débats pendant deux jours dans la salle de conférence de l'Hôtel Riviera Royal à Conakry.

Les débats de cette rencontre, portent sur des sujets tels: 30 ans de recherche sur les chimpanzés, le «corridor vert», une tentative pour sauvegarder les chimpanzés de Bossou et du Nimba, l'historique de la collaboration avec KUPRI et perspectives, les études de terrain sur les chimpanzés à travers l'Afrique, la place de Bossou en primatologie culturelle; les chimpanzés de Bossou et leur habitat, leur histoire avant 1976, pour ne citer que ceux-là.

Les travaux prendront fin aujourd'hui, mercredi 29 novembre, au centre culturel franco-guinéen par une présentation de films documentaires sur les chimpanzés de Bossou.

AGP

Top Top