Mohamed Lamine Kaba vs Dr Faya Millimouno : Est-ce le début des déballages ?

Cette semaine a été marquée par de nombreuses activités politiques allant de démission en déballage. Chacun cherchant à régler son compte avec l’autre. Et la sortie qui aura retenu les attentions, c’est la déclaration de Mohamed Lamine Kaba du parti politique, Force des Intègres pour le Démocratie et la Liberté (FIDEL) à l’encontre de Dr Faya Millimouno du Bloc libéral (BL).

Mes depuis la révélation que certains ont encore du mal à croire de l’ex-Coordinateur du mouvement "Tout sauf Alpha" et leader du FIDEL, Mohamed Lamine Kaba, c’est avec un autre regard que beaucoup observe le leader du BL.

En effet, M. Kaba n’a pas sourciller à affirmer cette semaine que Dr Faya Millimouno aurait  « construit sa maison avec les 70 000 USD mobilisés en Angola pour le compte du parti de Cellou Dalein Diallo, l’UFDG ».

Mais avant, Mohamed Lamine Kaba donne la raison du départ récent de Dr Faya Millimouno de la Coordination de l’Opposition Extra-parlementaire (COEP) et il se veut formel : « En réalité, Faya Millimouno ne digère pas le fait que notre Coordination soit dirigée par le Coordinateur actuel, en la personne de M. Boubacar Barry qui a été pourtant,  désigné de manière consensuelle. Il [Faya Millimouno] a des problèmes d’égo. Mais,  tous les Guinéens le connaîtront ».

Par rapport aux leçons de rectitude politique souvent distillée par le leader du BL, le patron du FIDEL en rit jaune : « Ce monsieur [Faya Millimouno] est allé à l’étranger avec neuf (9) autres jeunes cadres, à l’époque, pour une formation à la charge de l’Etat guinéen ? Je vous apprends qu’après leur formation, tous ses collègues sont rentrés pour servir la nation et lui, il est resté là-bas [au Canada ; NDLR] pour se promener ».

Alors, se demande Mohamed Lamine Kaba, « Lui, Faya Millimouno, il a quelle leçon de morale et de patriotisme à donner aux Guinéens ? 

D’autre part, c’est l’instabilité politique de Faya Millimouno que Mohamed Lamine Kaba a fait savoir : « Je vous informe aussi que Faya Millimouno est démissionnaire de plusieurs partis politiques. Il a commencé ses premiers pas en politique avec le parti PGP de Me  Abdoulaye Portos Diallo. De là, il est allé à la NGR d’Ibrahima Abe Sylla, puis dans le Collectif [Collectif des partis politiques Pour la Finalisation de la Transition ; NDLR] et dans l’Opposition républicaine avant de venir dans notre Coordination. Il vient encore de démissionner dans cette Coordination de l’Opposition Extraparlementaire (COEP). Nous savons désormais qui est ce Monsieur. Nous lui disons d’arrêter sinon il nous trouvera sans faute sur son chemin ».

Il va terminer son épanchement par une accusation très grave contre Faya Millimouno : « Il [Faya Millimouno] a fait croire à un moment donné aux responsables de l’UFDG [de Cellou Dalein Diallo] qu’il allait adhérer à ce parti après son départ de la NGR. Ceux-ci l'ont même envoyé en mission en Angola. Arrivé à Luanda, les militants et sympathisants de l’UFDG dans ce pays lui ont remis une somme de 70 000 USD qu’il était chargé d’acheminer au pays en leur nom pour la direction de l’UFDG. C’est avec cet d’argent qu’il a finalement construit une maison. Et, il a cherché un siège pour son parti avec le reste de cet argent. Nous connaissons tout cela. Qu’il se ressaisisse sinon… ! »

Est-ce le début des déballages ? On attend la réaction de Dr Faya Millimouno.  

 

M'Mah Soumah, pour Conakryonline.com

Top Top