Neuf épidémiologistes russes chez le Président Alpha Condé

La Russie est l’un des premiers pays à avoir dépêché ses spécialistes de la lutte contre les maladies virales. C’est ainsi, que depuis août dernier, une équipe de virologues, épidémiologistes et bactériologistes russes séjournent en Guinée dans le but d’organiser des diagnostics à l’aide d’un laboratoire mobile. C’est dans ce cadre que neuf (9) nouveaux médecins viennent d’être envoyés dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola. Et, c’est pour les présenter au Président de la République, que Pr. Alpha Condé a reçu lundi 13 octobre, une audience à l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie en Guinée.

Alexandre Bregadze a introduit auprès du Chef de l’Etat, l’équipe médicale de neuf (9) experts spécialistes de la lutte contre les maladies virales. Le but de leur présence, a déclaré l’ambassadeur de la Russie, est de contribuer à l’éradication de la maladie : « Nous allons faire tout notre possible, je parle de la Russie, pour éradiquer cette épidémie en Guinée. Bien sûr, en Sierra-Leone et au Liberia, aussi. Je vous assure que nous allons faire tout notre possible. Et, on est dans le même ordre d’entente avec le Chef de l’Etat »

Selon des informations dignes de foi, la Russie a déjà un vaccin contre le virus Ebola qui a fait ses preuves, a revelé Semyonov, « Nous allons voir ce qui va se passer ». Le centre de recherche de virologie et de biotechnologie basé à Koltsovo, dans la région de Novossibirsk, a développé un médicament appelé « Reaferon-Lipint », il ya plusieurs années. Ce vaccin s’est avéré efficace dans le traitement de virus Ebola au cours des essais de laboratoire.

D’autre part, selon la Ministre russe de la santé, Veronika Skvortsova, la Russie pourra fournir trois vaccins contre le virus Ebola d'ici à six mois : « Nous avons créé trois vaccins et nous pensons qu'ils seront prêts dans les six prochains moisL'un est déjà prêt pour un essai clinique », en précisant que l'un des vaccins avait été créé à partir d'une souche inactive du virus.

Joe Touré pour Conakryonline.com


Top Top