Séraphine Wakana, nouvelle Coordonnatrice du SNU présente ses lettres de créance

« J'accepte vos lettres de créance en votre qualité de Coordonnatrice Résidente du Système des Nations-Unies et Représentant Résident du PNUD en République de Guinée. Je vous souhaite la bienvenue et plein succès dans vos nouvelles fonctions ». C’est en ces termes que le Président de la République a accueilli, le mardi, 19 août 2014, au Palais "Sèkhutureya" Mme Séraphine Wakana qui vient d’être accréditée par le Secrétaire Général des Nations-Unies. C’était en présence de la Directrice Pays du PNUD, Mme Metsi Makhetha et de Mme Corinne N'Daw, Chef de cabinet du Coordonateur Résident du Système des Nations Unies en Guinée.   Le Chef de l’Etat avait, quant à lui à ses côtés le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de certains membres du Cabinet de la Présidence de la République.

Mme Séraphine Wakana est Burundaise et, elle remplace le Ghanéen, Anthony Ohemeng-Boamah à la Coordination du Système des Nations-Unies (SNU) et à la représentation du PNUD en Guinée. Elle, c’est Séraphine Wakana. Elle a présenté ses lettres de créance au Président de la République, Pr. Alpha Condé.

Ses titres officiels : Coordonnateur Résident Humanitaire du Système des Nations-Unies ; Agent habilité pour la Sécurité du SNU en Guinée ; Représentant Résident du Programme des Nations-Unies (PNUD) en République de Guinée.

Invitée dans l’édition de 20 h 30 du journal télévisée de la soirée, elle a fait part des premiers échanges qu’elle a eus avec le Chef de l’Etat. Au cours de ces échanges, Pr. Alpha Condé a assuré son hôte de sa confiance dans l’accomplissement de sa mission à la tête du Système des Nations-Unies en Guinée. Mme Séraphine Wakana a, de son côté, réitéré l’engagement de son Institution à accompagner les efforts du gouvernement dans le processus de développement du pays.  

En tant que partenaire majeur de la Guinée, les priorités du SNU se traduisent en termes d’accompagnement, telles que retracées dans le Programme-cadre de l’Institution onusienne pour l’aide au développement. Le dernier Programme pour la Guinée couvre 2013 – 2017 et est principalement axé sur trois axes prioritaires : le renforcement de la gouvernance ; l’appui à la croissance accélérée de l’économie ; l’appui à l’accès aux services sociaux de base.  

Séraphine Wakana était, jusqu’à la date de sa nomination, le 17 juin 2014, Economiste principal à la Banque Africaine de Développement (BAD) au Congo Démocratique de 2010 à 2014. Elle a déjà pris fonctions à Conakry, le 6 août 2014.

Ancienne Ministre de la Planification, du Développement et de la Reconstruction dans le gouvernement de transition du Burundi de 2002 à 2005, Mme Séraphine Wakana avait, par la suite, entrepris une carrière de consultante internationale pour des organisations multilatérales comme la Banque Africaine de Développement, l’Institut de la Banque mondiale et le Programme des Nations Unies.

Economiste du développement, Spécialiste des réformes économiques et institutionnelles, planification stratégique et bonne gouvernance, elle a un parcours professionnel riche d’expériences : professionnelle de recherche à l’Institut de développement économique du Burundi de 2000-2002, puis Chef de cabinet du Ministère de la Planification du Développement et de la Reconstruction de 1997 à 1999. Ensuite, Directrice Adjointe de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques du Burundi où elle a commencé sa carrière en tant que cadre technique.

Séraphine Wakana est titulaire d’un Bachelor en économie et administration de l’Université du Burundi et d’un Master en économie du développement de l’Université Brandeis aux Etats-Unis. Elle parle le Français et l’Anglais.

La Coordonnatrice Résidente devra désormais, assurer la coordination des activités opérationnelles du Système des Nations Unies en Guinée ainsi que la coordination de l’ensemble des partenaires techniques et financiers en Guinée. Elle est aussi coordonnatrice humanitaire.

Mme Séraphine Wakana a déjà eu sa première réunion de travail avec l'ensemble du personnel des Nations Unies à Conakry. Une rencontre consacrée à la situation de l'épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola. Environ 300 membres de toutes les Agences du SNU ainsi que les Chefs d'Agence étaient réunis autour de la nouvelle Coordonnatrice Résidente qui a présenté le plan élaboré par la Coordination de la riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée.

Le message fort de Mme Séraphine Wakana a été, lors de cette rencontre, que « Face à une épidémie pour laquelle on ne dispose pas encore de traitement spécifique, l'information reste la meilleure protection contre la maladie ».

Bangaly Sylla, pour Conakryonline.com

Top Top