Situation de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée

Ce qui fait un total de 15 cas confirmés et 3 cas suspects dans les centres de traitement.   Sept (7) préfectures antérieurement touchées (Télimélé, Kissidougou, Dabola, Dinguiraye Kouroussa et Boffa) n’ont pas notifié de nouveau cas cette semaine.

Jusqu’à la date du 14 août 2014, la Guinée a enregistré 523 cas dont 380 décès répartis comme suit :

- Cas confirmés : 378 cas dont 245 décès,
- Cas probables : 133 dont 133 décès,
- Cas suspects : 12 dont 2 décès.

103 malades sont sortis guéris des différents centres de traitement.

A la date du 14 Août 2014, les cas hospitalisés dans les différents centres de traitement sont au nombre de 18 :

- Guéckédou : 11 cas dont 9 confirmés et 2 suspects,
- Conakry : 4 cas confirmés,
- Siguiri : 1 cas confirmé,
- Pita : 1 cas confirmé et 1 suspect.

Ce qui fait un total de 15 cas confirmés et 3 cas suspects dans les centres de traitement.

Sept (7) préfectures antérieurement touchées (Télimélé, Kissidougou, Dabola, Dinguiraye Kouroussa et Boffa) n’ont pas notifié de nouveau cas cette semaine.

La déclaration d’Urgence sanitaire nationale par le Chef de l’État sur la riposte contre l’épidémie d’Ébola en Guinée est en cours d’application.

L’installation des équipes de contrôle sanitaire est en cours au niveau des 41 postes frontaliers identifiés.

10 (dix) camions de matériels sanitaires ont déjà quitté Conakry pour les préfectures.

On note cependant des préoccupations particulières le long de la frontière avec le Libéria et la Sierra Leone, principalement à Macenta et à Pamelap où des dispositions spécifiques sont en train d’être prises pour mieux contrôler les mouvements de personnes.

Source : Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et l’équipe du CDC d’Atlanta

Conakryonline.com

Top Top